cahiers d'histoire culturelle numéro 16

L’idée d’opposition dans les Mémoires d’Ancien Régime : Numéro 16

Textes édités par Marie-Paule De Weerdt-Pilorge.

L’idée d’opposition dans les Mémoires d’Ancien Régime donne une idée contrastée de la dissidence. Le mémorialiste reconsidère l’histoire tantôt à travers une analyse personnelle qui n’exclut pas une entreprise de justification ou d’apologie, tantôt à travers une réécriture des évènements.

C’est le pouvoir avec ses représentants, ses modes de fonctionnement comme ses systèmes de coercition, ses orientations politiques ou religieuses, qui est analysé. C’est aussi la société avec ses codes langagiers et mondains, ses idéologies, qui est visé, opposant alors l’individu à la collectivité. Aucun esprit de système ni de réforme ne semble présider à ces chroniques mais bien plutôt la volonté de confronter l’histoire générale à une histoire particulière. De l’opposition la plus nettement revendiquée aux stratégies discursives les plus recherchées, c’est toute la gamme de l’esprit polémique qui est ainsi révélée.

Les Cahiers d’Histoire Culturelle, de périodicité variable, sont publiés à l’initiative de chercheurs de l’Equipe de recherche « Histoire des Représentations » (EA 2115) aidés de leurs collègues et de leurs amis proches ou lointains. Ils illustrent leur volonté de rendre publics des enquêtes, des questionnements et des débats qui excèdent le champ strictement limité de leur réflexion et de leur recherche.

Table des matières

Références : 2-86906-205-2 /15€

Laisser un commentaire